Décès de Riquet Monnier


A Henri MONNIER


Le sport charliendin, notamment le basket local, vient de perdre un de ses plus illustres représentants. Henri Monnier, Riquet pour nous tous, a en effet non seulement marqué de son empreinte l’histoire du basket charliendin mais bien au-delà.

Très tôt, Riquet montre de grandes prédispositions à la pratique du basket. Il commence sa carrière dès l’âge de 9 ans à l’Amicale Laïque. Il y restera 3 ans. Ses grandes qualités font qu’il sera très vite sollicité et entre à l’Etoile de Charlieu avec son frère Paulo. Il y restera jusqu’à l’âge de 36 ans.

Au côté, tout d’abord de Lapienis, il devient très vite un des joueurs clé de l’Etoile.

Par son adresse démoniaque, sa lecture du jeu exceptionnelle, sa virtuosité hors du commun, sa pratique d’un basket « champagne », Riquet enflammera bien souvent la légendaire salle Renou. Tous les charliendins ont en mémoire ces rencontres de basket du dimanche après-midi et du spectacle que nous offrait Riquet. Il y aurait tant d’anecdotes à raconter….

Accomplissant son service militaire au Bataillon de Joinville, il devient international militaire.
Avec son frère Paulo, Pierre et Bruno Lorton, Jacky et « Charlot »Déal, Jacky Berthelon, François Vermorel, Jean Chopelin, Farabet, l’Etoile accède en Nationale 2. Elle sera d’ailleurs vice championne de France de N2, battue par Champagnole.
Charlieu est alors connue et reconnue pour la qualité de son basket, d’Antibes à Paris, de Sochaux à Strasbourg, de Tours à Orléans.

Riquet aurait eu l’occasion de briller au plus haut niveau mais sa grande modestie, sa timidité et surtout son attachement à sa famille et à Charlieu, feront qu’il déclinera la sollicitation de Villeurbanne.
Pourtant il était redouté de toutes les équipes, comme en témoigne un fameux article de presse d’un journal du centre de la France à la veille d’un match qui titrait : « un homme sera à surveiller : Henri Monnier l’homme à la main d’or…. », ce qualificatif, cette image restera attachée à son nom. Sa passion du basket ne se limitera pas seulement en tant que joueur puisqu’il s’investira dans son club comme entaîneur des plus jeunes.

Fin des années 60, il revient à l’Amicale Laïque, sa passion faisant fi de certaines petites rivalités d’un autre temps, et les joueurs comme J.Charles Kossmann, J.Paul Balthazard, Gérard Gouttefarde, Henri Wywial vont s’épanouir et leur talent éclater à son contact. C’est cela aussi Riquet, il savait tirer la quintessence de chacun d’entre nous. Sur le terrain, en véritable chef d’orchestre, avec intelligence, il savait réagir en fonction de la situation, et il en a sauvé des situations délicates…

En peu de temps, sous son impulsion, l’Amicale passe de la division Honneur à la division Régionale et plus tard en Nationale 4. L’Amicale sera championne de la Loire FFB et UFOLEP et vice championne de France UFOLEP, battue par Nîmes d’un tout petit point.

Le sport a donné à Riquet une allure svelte de jeune homme si bien qu’il jouera jusqu’à l’âge de 63 ans et à 63 ans il fera encore des merveilles faisant l’envie des plus jeunes. Il continuera enfin à entraîner jusqu’en 1999 à l’âge de 66 ans.

Un malaise cardiaque que ses qualités physiques exceptionnelles ont permis de surmonter va l’éloigner des terrains de basket mais on pouvait alors le rencontrer sur le boulevard Jacquard, toujours aussi jeune et élégant. Il retrouvait là ses copains et de quoi pouvait-on parler sinon de basket bien sûr et de nombreux souvenirs ressurgissaient…

Je suis sûr qu’à 75 ans, avec un ballon de basket il aurait toujours été capable de réaliser des prouesses tant ses qualités physiques et intellectuelles paraissaient intactes.




Pour nous, pour tous ceux qui l’ont côtoyé sur un terrain de basket ou ailleurs, Riquet restera pour toujours non seulement l’homme à la main d’or mais aussi l’homme au cœur d’or.

Le monde du basket et plus particulièrement du basket local, l’ensemble des joueurs et dirigeants de l’Etoile de Charlieu et de l’Amicale Laïque s’associent à la peine de sa chère Angèle en l’assurant de tout leur soutien en ce moment douloureux.

Nous lui adressons nos plus sincères condoléances ainsi qu’à toute sa famille...

Jean-Paul Dalary

Président de l'Amicale Laïque de Charlieu

Copyright © 2003-2010 Amicale Laïque de Charlieu. Les textes, images, et plus généralement les ressources de ce site, sont couverts par le droit de la propriété intellectuelle. Toute reproduction est soumise à autorisation des titulaires des droits et sanctionnée par l'application des règles sur la contrefaçon.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site